Références

Barrage de Turkwel

KENYA, 1991

Réalisation d'un voile d'étanchéité et de drainage pour l'aménagement hydroéléctrique de Turkwel comprend une barrage voûte à double courbure, 7 km de de tunnels hydrauliques et galeries d'accès, une usine souterraine.


L’aménagement hydroélectrique de TURKWEL comprend principalement :
- un barrage voûte à double courbure de 150 m de hauteur, 160 m de longueur développée en crête et 160 000 m3 de béton,
- 7 km de tunnels hydrauliques et galeries d’accès,
- une usine souterraine de puissance installée 106 MW.
Le barrage est situé sur la rivière Suam, dans le nord-ouest du Kenya et l’ensemble des travaux de forage et injection y ont été réalisés par BACHY.
Le rocher de Turkwel dans l’emprise du barrage est de type granitique, très homogène et peu altéré. Il présente une résistance à la compression très élevée (200 MPa) et est en outre très abrasif, d’où une consommation d’outils de forage élevée.
Deux failles principales appelées M1C et M2C courent dans les deux abuttements et ont été traitées depuis les galeries de drainage.

Traitement de peau
Des injections de consolidation superficielle du rocher (traitement de peau et collage béton/rocher) ont été exécutés dans un premier temps, depuis les plots de rives
au fur et à mesure de la montée des bétons.



Voile d'étanchéité
Le voile d’étanchéité est réalisé en suivant, depuis les cinq niveaux de galeries de drainage, jusqu’à 85 m sous le bloc de fondation et 125 m de part et d’autre de la voûte.
Il s’agit d’un voile monolinéaire avec un intervalle de base de 5 m entre primaires.
En cas de forte absorption on effectue éventuellement des forages secondaires puis tertiaires.
Après essai d’eau, les forages sont injectés à l’aide de coulis stables de bentonite/ciment de C/E = 1 et de dosages en bentonite croissants, jusqu’à obtention du refus (PR comprises entre 10 et 25 bar).
La perméabilité Lugeon fut globalement très faible (seulement 3,5 % des tranches
testées sont supérieures à 5 UL) et l’absorption moyenne en injection est de 7,8 kg/ml, prouvant le caractère très sain du rocher de Turkwel.


Voile de drainage
Le voile de drainage est situé juste à l’aval du voile d’étanchéité. Le rideau de forages présente un espacement moyen de 2 m et raccorde les cinq niveaux de galeries entre eux.

Barrage de Turkwel. Kenya

199.pdf


Techniques

Injections

L'injection dans un sol ou une structure (maçonnerie) au travers de forages, d'un produit pompable se rigidifiant par la suite (coulis), permet d'étancher et/ou de consolider ce sol ou cette structure par remplissage des vides. Les coulis peuvent remplir les vides du sol, les fissures d'une roche, les vides de dissolution (on parle alors d'injection de fissure, d'imprégnation, de remplissage) et/ou pénétrer avec déplacement du terrain par refoulement ou fracturation (on parle alors d'injection de compactage ou injection solide, voir chapitre dédié, et d'injection par claquages). L'injection avec déplacement peut être utilisée pour limiter les déformations d'ouvrage pouvant être engendrées par les excavations (galeries et tunnels, grandes fouilles urbaines etc.), on parle alors d'injection de compensation (des tassements), voir chapitre dédié.

Ouvrages

Barrages

L'étanchéité et la stabilité des barrages nécessitent d'importants travaux de consolidation, étanchement et drainage. Les techniques de sondage, injection et forage, qui sont à l'origine de Solétanche Bachy, ont été complétées par d'autres techniques, dont les parois moulées d'étanchéité en béton ou en coulis.


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :