Références

Bassin de stockage Alfred Giret

FRANCE, 2003

Construction d'un bassin de stockage d'eaux pluviales d'une capacité de 11 700 m3

La commune de Floirac a connu dans les années 80 et 90 plusieurs inondations importantes causées par des pluies exceptionnelles. Afin de protéger le centre ville, la Communauté Urbaine de Bordeaux a décidé la construction d’un bassin d’orage.



D'un diamètre de 31,00 m, le bassin est excavé sur 20,00 m de profondeur, et sa paroi moulée est fichée à 27,00 m du terrain naturel, dans une couche d'argiles étanches.
L'ouvrage est alimenté par deux collecteurs de 1,40 m de diamètre, chacun interceptant un sous-réseau distinct.
Au début d'un épisode pluvieux, à partir d'un niveau de surverse dans les canalisations, les effluents sont dirigés vers le fond du bassin via un ouvrage déversoir.
Ils sont ensuite stockés dans le bassin jusqu'à ce que la baisse des niveaux d'eau dans les réseaux permette d'enclencher la vidange.

Démarrés en août 2001 par la paroi moulée, les travaux se sont terminés en mars 2003.

Un atelier KS2 a été utilisé pour la réalisation de la paroi. Muni d'un système d’enregistrement et de correction en temps réel des déviations de l'outil de perforation, cet atelier a permis de respecter les tolérances de déviation (0,4%) imposées par la profondeur du terrassement et l'épaisseur de la paroi moulée, réduite à 0,80 m.

Après le terrassement, un radier drainant muni de clapets de décharge a été réalisé. Ce dispositif a été choisi parce que les venues d'eau dans l'ouvrage terminé sont estimées très faibles.
Avec 18,00 m de hauteur entre la dalle de couverture et le radier, la réalisation des poteaux a nécessité la mise en œuvre de coffrages sur mesure, permettant de couler les 14 poteaux de 0,80 m de diamètre en seulement 2 levées chacun.

Les travaux de canalisation sont importants, avec des ouvrages d'amenée de 1,40 m de diamètre réalisés à plus de 5,00 m de profondeur sur une grande longueur, et avec deux ouvrages déversoirs à plus de 7,00 m de profondeur.

Réalisés dans un site étroit enclavé dans une zone pavillonnaire ancienne et fragile, les travaux ont nécessité une grande précision dans le contrôle et la planification, gérée en totalité par Solétanche Bachy.

442.pdf


Techniques

Génie Civil

Quelle que soit la taille du chantier, et à la seule condition qu’il comporte une part significative de travaux dans le sol, Soletanche Bachy prend en charge la réalisation complète d’un ouvrage, incluant la conduite générale des travaux, le terrassement, les fondations, le génie civil, ainsi que tous les corps d’état.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Ouvrages

Assainissement

Le groupe Soletanche Bachy intervient très largement dans le domaine de l'assainissement.

Bassins d'orage

Le groupe Soletanche Bachy intervient très largement dans le domaine de l'assainissement.


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :