Références

Institut Monégasque de Médecine Sportive

MONACO, 2005

Réalisation d’un soutènement de 38 m de hauteur dans la falaise et terrassements en taupe à l’explosif

C'est au pied de l'hôtel Hermitage face au Port Hercule que Solétanche Sam œuvre en tant que mandataire d'un groupement pour mener à bien les travaux de soutènement et de terrassements de l'Institut Monegasque de Médecine Sportive.




La réalisation de cet ouvrage est un des chantiers les plus complexes car il est encastré dans la falaise surplombée par l'Hôtel Hermitage et bordé d'un parking et d'un centre cardio-thoracique.

Commencé en octobre 2002 en tête de la falaise, ce projet très ambitieux se décompose en cinq grandes phases de travaux confiés à Solétanche Sam :

- Réalisation d'une poutre de couronnement et découpage de la falaise en blocs rocheux avec réalisation du soutènement vertical (voile en béton armé clouté) sur 17 m de hauteur par pans de 3 m environ.

- Terrassements à l'explosif après sciage périmétral sur une dizaine de mètres de hauteur de part et d'autre du Boulevard du Larvortto, maintenu en circulation permanente.
- Réalisation des poteaux préfondés par micropieux et béton armé, éléments de fondation de l'ensemble du bâtiment.

- Réalisation de la dalle rez-de-chaussée et de deux planchers en infrastructure, en présence de la galerie technique et de réseau très sensible de fibre optique.

- Excavation en taupe des cinq niveaux de sous-sols de parking sur 12 m de hauteur, avec terrassement à l'explosif dans l'encombrement de poteaux en béton armé et de contre ventements. Réalisation d'un tunnel d'accès depuis l'avenue d'Ostende.

Ce chantier a été un véritable défi technique, mettant en œuvre des méthodologies innovantes, et notamment :
- terrassement par sciage de la falaise en blocs rocheux et fracturation par coussins hydrauliques depuis un platelage de travail,
- terrassement en taupe à l'explosif avec sciage périmétral,
- technique up & down, dans un espace très confiné.
Les contraintes ont été multiples :
- environnement urbain très sensible (hôtel de luxe, centre médical),
- présence d'une galerie technique, de réseaux fibre optique, d'un boulevard en circulation permanente, traversant la zone des travaux,
- contraintes horaires limitées et délai réduit,
- terrassement à l'explosif en milieu confiné avec superstructure en construction (mini vibration très forte),
- site très exigu et très forte co-activité des ateliers (terrassements, pré fondés, sciage, voile soutènement...).

451.pdf


Techniques

Autres soutènements

Un écran de soutènement est une structure élancée, permettant d’exécuter une excavation verticale. Contrairement aux murs de soutènement, le poids d’un écran joue un rôle mineur dans sa capacité à équilibrer les poussées.

Génie Civil

Quelle que soit la taille du chantier, et à la seule condition qu’il comporte une part significative de travaux dans le sol, Soletanche Bachy prend en charge la réalisation complète d’un ouvrage, incluant la conduite générale des travaux, le terrassement, les fondations, le génie civil, ainsi que tous les corps d’état.

Pieux Micropieux

Un pieu est défini comme un élément structurel placé dans le sol pour transférer des actions et limiter des déformations, et dont le rapport d’élancement n’est pas limité.
Les fûts des pieux peuvent être rectiligne uniforme, télescopique, élargi et à base élargie.
Les pieux sont soit isolés, soit groupés. Ils peuvent aussi former un mur de soutènement de type rideau mixte, pieux jointifs, pieux sécants, rideau composite comme les berlinoises et similaires. Les pieux sont utilisés aussi comme poteaux préfondés pour être intégrés à la structure du bâtiment qu’ils supportent.

Tirants d'ancrage

Un tirant d’ancrage est un dispositif capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. Un tirant est dit provisoire si sa durée d’utilisation est inférieure à deux ans, permanent dans l’autre cas.

Ouvrages

Bâtiments

Fonder une construction, c'est lui donner l'assise nécessaire pour qu'elle ne subisse que les tassements minimes qu'elle peut tolérer. On parle de fondations spéciales dès lors qu'un socle à faible profondeur réalisable avec des moyens ordinaires n'est pas suffisant

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :