Références

Jubilee Line

ROYAUME UNI, 1999

Construction de la station de Southwark et des tunnels entre Waterloo et London Bridge

La nouvelle station de métro de Southwark dans le sud de Londres, communique par un escalier mécanique avec la gare principale de British Rail à Waterloo. Dans le cadre de la nouvelle prolongation de la Jubilee Line, reliant Stratford à l'est, y compris l'aménagement de Canary Wharf, au centre de Londres.

Le marché n°103 prévoyait la construction de cette nouvelle station de métro et de son escalier mécanique, de la structure annexe ainsi que la construction d'un tunnel de 2,4 km à 25 m de profondeur au-dessous du niveau du sol. Bachy Soletanche a constitué une association avec AOKI pour devenir l'Entreprise Générale chargée de ce tronçon de la nouvelle Jubilee Line.

Construction du caisson
Le nouveau hall des guichets et son soubassement ont été construits dans un caisson en tranchée à ciel ouvert reposant sur des pieux sécants; l'édification du hall intermédiaire en tranchée couverte a été réalisée en paroi moulée de 1 m x 25 m de profondeur, formant ainsi l'aboutissement du passage de 50 m menant à la gare de Waterloo.

Construction des tunnels et des puits
Les principaux tunnels de 4,45 m de d.i ont été construits en argile de Londres au moyen d'une machine de creusement montée dans un bouclier Dosco, à 25 m au-dessous de viaducs de voies ferrées en briques, vieux de 100 ans. Les tunnels ont été creusés sur 140 m de long x 7 m de d.i pour former les tunnels du quai principal, le hall intermédiaire étant constitué par un tunnel de 74 m long x 9,2 m de diamètre à revêtement de SGI. Les tunnels, les puits et les galeries inclinés ont permis un accès à l'escalier mécanique et à des accès d'urgence et de ventilation desservant le quai et les tunnels.

Injection de compensation et prévention des tassements
Pour prévenir les tassements du sol, une dalle injectée de 1,5 m d'épaisseur fut réalisée au moyen de tubes à manchettes mis en place soit à partir de la surface soit horizontalement à partir de puits provisoires. Pour limiter le tassement à la valeur maximale admissible de 25 mm, on a injecté un total de 2 000 m3 de coulis.
Afin de surveiller ce tassement, des instruments de mesure perfectionnés furent mis au point en leur associant un logiciel. En outre, on a installé un dispositif de clouage de sol au-dessus du hall inférieur, réalisant ainsi un dôme de terre armée par-dessus la calotte; de cette manière, on réduisait les mouvements du terrain, tout en éliminant les risques d'une irruption de sol de la Tamise, situé au-dessus.

Travaux de génie civil, de construction, de mécanique et d'électricité
L'Association a agi en qualité d'entreprise pilote pour l'achèvement des travaux de génie civil, de construction et de finition architecturale en surface, et en qualité de maître d'oeuvre pour la totalité du chantier aux stades de l'installation et de la mise en service.

266.pdf


Techniques

Creusement de tunnels

En matière de tunnels, Soletanche Bachy apporte à ses clients les compétences de ses filiales Soletanche Bachy Tunnels et CSM Bessac spécialisées dans la réalisation des chantiers de tunnels ainsi que, pour la seconde, dans la conception et la construction de tunneliers.

Génie Civil

Quelle que soit la taille du chantier, et à la seule condition qu’il comporte une part significative de travaux dans le sol, Soletanche Bachy prend en charge la réalisation complète d’un ouvrage, incluant la conduite générale des travaux, le terrassement, les fondations, le génie civil, ainsi que tous les corps d’état.

Injection de compensation

Le creusement de galeries dans le sol s’accompagne toujours de tassements en surface, avec un profil en forme de courbe de Gauss, susceptibles de provoquer des dommages importants. Le principe des injections de compensation est d’éviter la décompression du sol liée au terrassement, en injectant des quantités de coulis dosées avec précision, entre le tunnel et les ouvrages à protéger.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Ouvrages

Métros

Soletanche Bachy a participé à la réalisation de la plupart des métros dans le monde avec des travaux de consolidation de sols par injection, de tranchées couvertes en parois moulées, de tunnels et d'ouvrages souterrains.

Ouvrages ferroviaires

De nombreux ouvrages ferroviaires font appel aux techniques développées par Soletanche Bachy : tunnels, tranchées couvertes, gares souterraines, viaducs, ...

Tunnels

En matière de tunnels, Soletanche Bachy apporte à ses clients les compétences de ses filiales Soletanche Bachy Tunnels et CSM Bessac spécialisées dans la réalisation des chantiers de tunnels ainsi que, pour la seconde, dans la conception et la construction de tunneliers.


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :