Références

Marina Bay Sands - Hotel Package

SINGAPOUR, 2007

Soutènements et fondations destinés à 3 tours de grande hauteur

Le complexe commercial et touristique Marina Bay Sands à Singapour, construit par Las Vegas Sands, fait partie intégrante de l’ambitieux projet d’aménagement de la cité-État dans la zone de Marina Bay. Le complexe intégrera un casino, un hôtel composé de trois tours, un musée des arts et des sciences, un palais des congrès, une galerie marchande et une promenade maritime de 93 000 m2.


Les trois bâtiments de l’hôtel, hauts de plus de 50 étages ont chacun une structure différente. Les trois tours sont reliées entre elles par le toit qui accueille un jardin de 300 m de long offrant une vue spectaculaire sur le centre ville.

Bachy Soletanche Singapore avait déjà réalisée les travaux de démantèlement d’une ancienne digue enterrée située sous l’hôtel. Ces travaux comprenaient également la réalisation de murs de soutènement en paroi moulée circulaire à l’emplacement des tours 1 et 2. Connus sous le nom de “Doughnut” (beignet) et “Peanut” (cacahuète), ceux-ci ont été intégrés à la structure finale en tant que murs de soutènement du sous-sol.

Le contrat relatif aux fondations de l’hôtel prévoyait la construction des murs de soutènement entre la tour 1 et 2 ainsi que pour la tour 3. Les fondations sont assurées pour majeure partie par des barrettes. Des pieux forés ont été mis en œuvre pour les éléments les moins chargés de la structure. Les murs de soutènement et les barrettes ont dû être réalisés dans les alluvions anciennes résistantes sous-jacentes jusqu’à des profondeurs de 80 m.

Au plus fort de ses activités sur site, plus de 15 matériels d’excavation ont opéré simultanément : 3 hydrofraises, 6 bennes hydrauliques KS et 6 bennes à câble KL ; le tout fonctionnant 24 h/24, 6 jours par semaine. Jusqu’à 1 200 m3 de bétons ont été coulés par jour.

Les travaux de pieux forés et de jet grouting se sont déroulés simultanément aux barrettes et aux parois moulées compte tenu d’un programme de travaux très tendu.

496.pdf


Techniques

Jet grouting

Le procédé jet grouting consiste à déstructurer un sol en profondeur à l’aide d’un jet haute pression (classiquement de 20 à 40 MPa) dans un forage et à mélanger le sol érodé avec un coulis autodurcissant pour former des colonnes, panneaux et autres structures dans le terrain. Il est caractérisé par une substitution plus ou moins importante du sol en place, fonction de la nature du sol, de la technique utilisée, et de l'objectif à atteindre. Dans les terrains granulaires le jet haute pression disperse les grains par érosion, dans un sol cohérent le jet découpe des morceaux plus ou moins gros d'argile. La haute pression est nécessaire pour obtenir l'énergie cinétique nécessaire du jet au travers d'une buse de petit diamètre. Lors de la réalisation du jet grouting, les excédents de matériau (mélange sol, eau et ciment) sont récupérés en surface pour évacuation en décharge.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Pieux Micropieux

Un pieu est défini comme un élément structurel placé dans le sol pour transférer des actions et limiter des déformations, et dont le rapport d’élancement n’est pas limité.
Les fûts des pieux peuvent être rectiligne uniforme, télescopique, élargi et à base élargie.
Les pieux sont soit isolés, soit groupés. Ils peuvent aussi former un mur de soutènement de type rideau mixte, pieux jointifs, pieux sécants, rideau composite comme les berlinoises et similaires. Les pieux sont utilisés aussi comme poteaux préfondés pour être intégrés à la structure du bâtiment qu’ils supportent.

Ouvrages

Bâtiments

Fonder une construction, c'est lui donner l'assise nécessaire pour qu'elle ne subisse que les tassements minimes qu'elle peut tolérer. On parle de fondations spéciales dès lors qu'un socle à faible profondeur réalisable avec des moyens ordinaires n'est pas suffisant

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :