Références

Nile City - Le Caire

EGYPTE, 1998-1999

Soutènement de fouille et fondations pour un complexe immobilier à 4 niveaux de sous-sol et 36 étages

Situé en bordure du Nil dans le nord de la ville du Caire le projet de Nile City accueillera dans 2 tours hautes de 150 m des bureaux, logements, centre d'activité, cinémas, centre commercial.

Le projet comprend la réalisation de 4 niveaux de sous-sols destinés aux parkings et locaux techniques.

Les conditions géologiques défavorables nécessitaient l'exécution d'une gamme de techniques spécialisées qui ont été réalisées par SBE en lot séparé et en partenariat.

Le projet de travaux spéciaux comprenait la réalisation d'une fouille de 16 000 m2 d'emprise et 14 m de profondeur ainsi que les fondations profondes des tours et des structures.

Les conditions de sol (nappe phréatique à 4 m), alternance de sables et d'argile sur une grande épaisseur, ont nécessité les travaux suivants :
• Réalisation d’une paroi moulée périphérique à une profondeur de 30 m de façon à limiter le débit pompé par la mise à sec de la fouille, paroi soutenue par 2 lits de tirants provisoires.

Cette paroi moulée a été réalisée à la benne. Tous les joints ont été équipés de double water stop (procédé CWS) sur toute la hauteur.
• Réalisation de 484 tirants d’ancrage de la paroi, répartis sur deux lits ; le deuxième lit, situé 6 m sous le niveau de la nappe a été réalisé avec un sas-obturateur.
• Réalisation des fondations des structures. Les charges très importantes sous les tours ont été reprises par des barrettes planes ou en forme de T, isolées ou combinées en éléments sous le cœur des 2 tours.
- Les tolérances d'exécution de ces appuis, les fortes cadences exigées par un planning serré et les dimensions géotechniques particulières ont imposé l'utilisation de l'Hydrofraise 4000.
Réalisés depuis le terrain naturel, les éléments avaient une profondeur de 41 m, et une hauteur bétonnée de 27 m.
Les structures moins lourdes ont été fondées sur pieux forés à la boue de 1,00 et 1,20 m de diamètre, descendus à une profondeur de 38 m.

Le planning serré des fondations a conduit à des pointes de production de 800 m3/jour, et autant de déblais à évacuer, et à des cadences de bétonnage allant jusqu'à 500 m3/jour grâce à l'utilisation de 3 centrales à béton.
L'ensemble des travaux a fait l'objet d'un monitoring complet :
- Contrôle aux ultra-sons (appareil Kodesol) de l’épaisseur et de la verticalité de toutes les parois et barrettes.
- Les doubles contrôles systématiques par Kodesol et par le système Enpafraise de mesure de verticalité en continu ont permis de respecter la grande précision requise par les spécifications (0,75 % à 40 m de profondeur).

Pour les barrettes, plusieurs essais de chargement préalables atteignant 3000 t ont été réalisés au moyen d’un dispositif tirants de réaction/poutre.

350.pdf


Techniques

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Pieux Micropieux

Un pieu est défini comme un élément structurel placé dans le sol pour transférer des actions et limiter des déformations, et dont le rapport d’élancement n’est pas limité.
Les fûts des pieux peuvent être rectiligne uniforme, télescopique, élargi et à base élargie.
Les pieux sont soit isolés, soit groupés. Ils peuvent aussi former un mur de soutènement de type rideau mixte, pieux jointifs, pieux sécants, rideau composite comme les berlinoises et similaires. Les pieux sont utilisés aussi comme poteaux préfondés pour être intégrés à la structure du bâtiment qu’ils supportent.

Tirants d'ancrage

Un tirant d’ancrage est un dispositif capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. Un tirant est dit provisoire si sa durée d’utilisation est inférieure à deux ans, permanent dans l’autre cas.

Ouvrages

Bâtiments

Fonder une construction, c'est lui donner l'assise nécessaire pour qu'elle ne subisse que les tassements minimes qu'elle peut tolérer. On parle de fondations spéciales dès lors qu'un socle à faible profondeur réalisable avec des moyens ordinaires n'est pas suffisant

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :