Références

Parking Baudoyer

FRANCE, 1995

Conception et construction en entreprise générale d’un parking de 320 places sur 5 niveaux de sous-sol

Le Parking Baudoyer est situé sous la Place Baudoyer entre la Mairie du IVème arrondissement et la Caserne Napoléon des Gardes Républicains.



La réalisation de la fouille a dû prendre en compte une concentration de contraintes et difficultés techniques :
- présence de riverains dont l'activité ne peut être altérée,
- présence d'arbres de grande hauteur (penchés et d'espacement faible) à conserver,
- terrains durs à traverser,
- nappe phréatique à faible profondeur.


Une autre contrainte sur ce site était de permettre aux archéologues de procéder à des fouilles qui ont permis la mise à jour de restes d'habitations mérovingéniennes du VIIIème siècle et de sépultures du cimetière Saint Jean du XIIème siècle renfermant des squelettes remarquablement conservés.

Description des travaux
Mode opératoire
Le soutènement périphérique de la fouille est réalisé en paroi moulée de 0,63 m d'épaisseur.
La paroi a été réalisée à l'Hydrofraise latine, outillage le mieux adapté à la traversée de terrains durs (calcaire grossier) tout en préservant les ramures des arbres et en limitant les nuisances des riverains sur le plan du bruit et des vibrations.

La paroi est prolongée par une jupe injectée dans le calcaire, destinée à limiter les débits d'exhaure en phases travaux comme en phase service, le dallage étant de type drainant.

Le soutènement est situé en partie entre la façade de la Mairie et une rangée de vieux platanes de faible espacement, localement très inclinés et aux larges ramures pour lesquels une demi-sphère de 2 mètres de rayon devait être conservée.
La méthodologie employée pour la réalisation de la dalle de couverture sous ces arbres a consisté en la réalisation préliminaire d'appuis préfondés, d'un préterrassement à l'abri d'une mini-berlinoise ceinturant les arbres, puis du forage d'un soutènement subhorizontal (trois tubes Ø 109/127 tous les mètres sur une largeur de 4 mètres) .
Les tubes sont appuyés sur des chevêtres reposant d'un côté sur les poteaux préfondés et de l'autre sur le sol. Puis des dalles préfabriquées sont glissées sous les tubes et prennent appui sur la paroi moulée ; vient enfin la réalisation du réseau de poutres longitudinales et transversales de la dalle.

La paroi moulée est ancrée par un lit de tirants provisoires précontraints pour permettre le terrassement au fond de fouille, tandis que les poteaux préfondés maintiennent en place les bacs à arbres.
La réalisation de la structure intérieure par planchers demi-alternés sur 5 niveaux s'est faite ensuite en remontant.

311.pdf


Techniques

Génie Civil

Quelle que soit la taille du chantier, et à la seule condition qu’il comporte une part significative de travaux dans le sol, Soletanche Bachy prend en charge la réalisation complète d’un ouvrage, incluant la conduite générale des travaux, le terrassement, les fondations, le génie civil, ainsi que tous les corps d’état.

Injections

L'injection dans un sol ou une structure (maçonnerie) au travers de forages, d'un produit pompable se rigidifiant par la suite (coulis), permet d'étancher et/ou de consolider ce sol ou cette structure par remplissage des vides. Les coulis peuvent remplir les vides du sol, les fissures d'une roche, les vides de dissolution (on parle alors d'injection de fissure, d'imprégnation, de remplissage) et/ou pénétrer avec déplacement du terrain par refoulement ou fracturation (on parle alors d'injection de compactage ou injection solide, voir chapitre dédié, et d'injection par claquages). L'injection avec déplacement peut être utilisée pour limiter les déformations d'ouvrage pouvant être engendrées par les excavations (galeries et tunnels, grandes fouilles urbaines etc.), on parle alors d'injection de compensation (des tassements), voir chapitre dédié.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Tirants d'ancrage

Un tirant d’ancrage est un dispositif capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. Un tirant est dit provisoire si sa durée d’utilisation est inférieure à deux ans, permanent dans l’autre cas.

Ouvrages

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...

Parkings souterrains

Soletanche Bachy réalise l'ensemble d'un projet depuis les études de faisabilité et la conception de l'ouvrage, jusqu'à la construction complète et la livraison clés en main.


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :