Références

Parus Office Center (Mechnikova Street)

UKRAINE, 2003-2005

Travaux de fondations et de gros oeuvre pour une tour de 31 étages et 4 niveaux de sous-sol

Osnova Solsif, filiale ukrainienne de Solétanche Bachy, s’est vue confier les travaux de fondations et gros oeuvre du projet Parus Office Center à Kiev. La tour a 31 étages et 4 niveaux de parking en sous-sol. Cet immeuble est situé au coeur d’un nouveau quartier d'affaires et au carrefour des plus importantes artères de la capitale.

Les fondations
Les premiers travaux ont consisté à réaliser un soutènement en paroi berlinoise avec tirants d’ancrage le long du boulevard afin de pouvoir terrasser l’ensemble de la fouille et créer une plate-forme de travail horizontale à la cote + 144,00. Depuis cette plate-forme a été réalisée une paroi moulée de 265 m de périmètre, d’une épaisseur de 80 cm et d’une profondeur de 32 m. Sur la partie en dehors de l’emprise de la tour, 579 pieux à la tarière continue ont ensuite été réalisés à 23 m de profondeur. Puis des butons métalliques ont été installés afin de permettre le terrassement jusqu’au niveau -3.
Les barrettes, de section 2,80 m x 1,00 m, ont été réalisées depuis cette nouvelle plateforme. Elles sont équipées de poteaux métalliques afin de pouvoir supporter une dalle annulaire au niveau -3. Une fois les barrettes réalisées, la dalle annulaire du niveau -3 a été coulée.

Le gros oeuvre
Hormis le noyau, le gros-oeuvre a été exécuté de manière traditionnelle à l’aide d’une grue à tour de grande hauteur. Pour la réalisation de la superstructure du noyau central de la tour, des coffrages hydrauliques auto-grimpants DOKA SKE-50 ont été utilisés. Grâce à ce type de coffrage, au moins 3 niveaux ont été construits par mois, dans de très bonnes conditions de qualité et de sécurité du personnel. Le noyau central, d’une longueur de 24 m et d’une largeur de 8 m comporte, en plus du voile périphérique, 6 voiles intérieurs, pour un volume total de 150 m3 de béton par niveau. Cette méthode a permis d’obtenir des cycles répétitifs (coffrage, ferraillage, bétonnage, levage du coffrage) et réguliers avec un personnel réduit et un rythme de production élevé.

QUANTITÉS PRINCIPALES :
Paroi moulée : périmètre 265 m ; épaisseur 0,80 m ; profondeur 32 m
Barrettes de fondations de la tour : 52 unités dont 42 équipées de poteaux préfondés
Pieux de fondation du bâtiment, hors tour : 579 unités de diamètre 820 mm et de profondeur 23 m
Gros œuvre :
- 4 niveaux souterrains : 12 206 m2
- Tour de 31 étages : 60 000 m2
- Hauteur totale de la tour : 131 m
- Béton : 47 600 m3

522.pdf


Techniques

Génie Civil

Quelle que soit la taille du chantier, et à la seule condition qu’il comporte une part significative de travaux dans le sol, Soletanche Bachy prend en charge la réalisation complète d’un ouvrage, incluant la conduite générale des travaux, le terrassement, les fondations, le génie civil, ainsi que tous les corps d’état.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Pieux Micropieux

Un pieu est défini comme un élément structurel placé dans le sol pour transférer des actions et limiter des déformations, et dont le rapport d’élancement n’est pas limité.
Les fûts des pieux peuvent être rectiligne uniforme, télescopique, élargi et à base élargie.
Les pieux sont soit isolés, soit groupés. Ils peuvent aussi former un mur de soutènement de type rideau mixte, pieux jointifs, pieux sécants, rideau composite comme les berlinoises et similaires. Les pieux sont utilisés aussi comme poteaux préfondés pour être intégrés à la structure du bâtiment qu’ils supportent.

Ouvrages

Bâtiments

Fonder une construction, c'est lui donner l'assise nécessaire pour qu'elle ne subisse que les tassements minimes qu'elle peut tolérer. On parle de fondations spéciales dès lors qu'un socle à faible profondeur réalisable avec des moyens ordinaires n'est pas suffisant

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :