Références

Reims Carré Royal

FRANCE, 2006

Reprise en sous-oeuvre des façades et création d’une nouvelle fouille dans l’emprise des anciennes Galeries Rémoises

Situé dans le centre historique de Reims, le projet Carré Royal désigne la construction d’un immeuble R+4 d’habitation et de commerces dans l’emprise d’un bâtiment des Galeries Rémoises construit en 1923. Le projet conserve les façades de style art-déco et prévoit la construction d’un parking souterrain. Solétanche Bachy s’est vu confier le confortement des façades, la réalisation des parois moulées et des tirants, ainsi que le pompage provisoire.



Les travaux se sont déroulés en plusieurs phases :

Phase 1 : micropieux
En préalable aux travaux de démolition, Solétanche Bachy est intervenu pour mettre en place des micropieux de fondation pour les contreforts de la façade ainsi qu’un voile de béton projeté ancré, réalisé contre le mur du 1er sous-sol existant. Des tirants actifs ont traversé les niveaux de caves remblayées et ont été ancrés dans la craie. Ce voile est destiné à reprendre la poussée des terres une fois le plancher du rez-de-chaussée démoli.

Phase 2 : paroi moulée et jupe injectée
Après la démolition de la structure intérieure, les vestiges archéologiques situés au droit de la paroi qui avait été préalablement reconnus par les archéologues ont été purgés, les caves qui minaient le sous-sol ont été remblayées pour sécuriser l’excavation. La paroi moulée a ensuite été réalisée à l’intérieur des façades conservées et depuis la plateforme du sous-sol existant. Cette paroi sert d’enceinte au parking souterrain et de fondations au futur bâtiment.
Un dispositif de pompage a ensuite été mis en œuvre pour rabattre la nappe le temps de terrasser et de couler le radier étanche. Ce dispositif comprenait une jupe injectée sous le pied de la paroi moulée, destinée à augmenter la fiche hydraulique, des puits de pompage et piézomètres de contrôle.
La réalisation de la jupe injectée a comporté plusieurs étapes : collage de la paroi, puis injections primaires et secondaires dans la craie, dans des forages nus réalisés à l’obturateur simple au travers de la paroi en utilisant des tubes en attente.

Phase 3 : tirants d’ancrage
Les tirants d’ancrage précontraints et les butons d’angle ont été installés au fur et à mesure du terrassement.

523.pdf


Techniques

Injections

L'injection dans un sol ou une structure (maçonnerie) au travers de forages, d'un produit pompable se rigidifiant par la suite (coulis), permet d'étancher et/ou de consolider ce sol ou cette structure par remplissage des vides. Les coulis peuvent remplir les vides du sol, les fissures d'une roche, les vides de dissolution (on parle alors d'injection de fissure, d'imprégnation, de remplissage) et/ou pénétrer avec déplacement du terrain par refoulement ou fracturation (on parle alors d'injection de compactage ou injection solide, voir chapitre dédié, et d'injection par claquages). L'injection avec déplacement peut être utilisée pour limiter les déformations d'ouvrage pouvant être engendrées par les excavations (galeries et tunnels, grandes fouilles urbaines etc.), on parle alors d'injection de compensation (des tassements), voir chapitre dédié.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Pieux Micropieux

Un pieu est défini comme un élément structurel placé dans le sol pour transférer des actions et limiter des déformations, et dont le rapport d’élancement n’est pas limité.
Les fûts des pieux peuvent être rectiligne uniforme, télescopique, élargi et à base élargie.
Les pieux sont soit isolés, soit groupés. Ils peuvent aussi former un mur de soutènement de type rideau mixte, pieux jointifs, pieux sécants, rideau composite comme les berlinoises et similaires. Les pieux sont utilisés aussi comme poteaux préfondés pour être intégrés à la structure du bâtiment qu’ils supportent.

Tirants d'ancrage

Un tirant d’ancrage est un dispositif capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. Un tirant est dit provisoire si sa durée d’utilisation est inférieure à deux ans, permanent dans l’autre cas.

Ouvrages

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...

Réhabilitation d'ouvrages et reprise en sous-oeuvre

Il s'agit de réparer des fondations dont la dégradation ou l'insuffisance met en péril la construction qu'elles supportent, ou de préparer une construction à une destination nouvelle.


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :