Références

Testimonio Boulevard d'Italie

MONACO, 2003 2005

Soutènement de 35 m de haut pour la construction d’un immeuble de 11 niveaux de superstructure et 5 niveaux d’infrastructure - Conception top-down associée à une méthode observationelle

Situé en principauté de Monaco, le site retenu pour édifier le bâtiment Testimonio (R+11 sur 5 niveaux de sous-sol) est particulièrement contraignant :
- le terrain affecté d’une forte déclivité (55°) est délimité par le boulevard d’Italie à l’amont et l’avenue Princesse Grace à l’aval,
- il est traversé dans sa plus grande longueur (65 m) et à mi pente, par une galerie technique surmontée d’une voie rapide, ces réseaux ont été intégrés à l’ouvrage définitif sans qu’à aucun moment leur fonctionnement ne soit interrompu,
- l’aire d’installation de chantier se résume à l’emprise du projet, exiguë et toute en longueur,
- interdiction d’empiéter dans les tréfonds privés avoisinants.

Les contraintes de délai ont nécessité la mise en oeuvre d’une technique Top Down.

Les études et l’exécution des soutènements, fondations et travaux spéciaux ont été confiés à Solétanche Sam.
Les travaux se sont déroulés d’octobre 2002 à mai 2004 pour les travaux en superstructure puis de janvier 2005 à novembre 2006 pour les travaux d’infrastructure.

Phasage d’exécution
¡ Exécution de la berlinoise amont :
- perforation et équipement de 1 150 m de micropieux à partir de la cote 40 NGM,
- réalisation d’une poutre de couronnement de 65 m de long,
- 5 passes de béton projeté taloché fin et 4 lits de tirants provisoires (120 u de 45 à 75 t).
¡ Réalisation de la paroi moulée et des barrettes : paroi moulée discontinue en 800 mm d’épaisseur de 24 m de profondeur réalisée à la benne à câble à partir d’une plateforme à 28,5 NGM.
¡ Exécution des tirants définitifs :
au fur et a mesure de l’excavation, 150 tirants de forte capacité (de 75 à 145 t) et fortement inclinés (58°) seront réalisés en méthode Rotex jusqu’en fond de fouille.
¡ Création d’un ensemble de drainage à l’arrière de la paroi moulée amont : au fur et a mesure du terrassement, un complexe drainant est positionné entre les éléments. Ce dispositif est recouvert d’un béton projeté armé de 40 cm d’épaisseur.
300 barbacanes permettent de décharger ce complexe drainant.
¡ Renforcement du dispositif d’ancrage du soutènement existant à l’aplomb du boulevard du Larvotto.
¡ Réalisation des contreforts du portique d’infrastructure :
- terrassement à la cote 20 NGM,
- mobilisation d’un atelier hydrofraise Evolution 3,
- réalisation de 20 barrettes de 800 mm d’épaisseur et de 20 m de profondeur. La moitié de ces barrettes sera ultérieurement ramenée à une épaisseur de 60 mm par rabotage.
¡ Exécution des micropieux provisoires pour le soutènement de l’ensemble galerie technique avale et boulevard du Larvotto.
¡ Réalisation de la dalle de transition prenant appuis sur les contreforts : cet ouvrage situé à 18,70 NGM permet le démarrage simultané des travaux d’infrastructure et de superstructure.
¡ Fin des travaux d’infrastructure :
- démolition du mur de soutènement du Larvotto,
- exécution des deux derniers lits de tirants en taupe,
- achèvement du dispositif de drainage Amont,
- réalisation de deux lits de drains sub-horizontaux,
- réalisation du soutènement définitif sous l’ensemble galerie technique et boulevard du Larvotto,
- réalisation des fondations définitives de la façade avale.
¡ Vérinage de la Galerie technique et du boulevard du Larvotto sur appuis définitifs.

468.pdf


Techniques

Autres soutènements

Un écran de soutènement est une structure élancée, permettant d’exécuter une excavation verticale. Contrairement aux murs de soutènement, le poids d’un écran joue un rôle mineur dans sa capacité à équilibrer les poussées.

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Pieux Micropieux

Un pieu est défini comme un élément structurel placé dans le sol pour transférer des actions et limiter des déformations, et dont le rapport d’élancement n’est pas limité.
Les fûts des pieux peuvent être rectiligne uniforme, télescopique, élargi et à base élargie.
Les pieux sont soit isolés, soit groupés. Ils peuvent aussi former un mur de soutènement de type rideau mixte, pieux jointifs, pieux sécants, rideau composite comme les berlinoises et similaires. Les pieux sont utilisés aussi comme poteaux préfondés pour être intégrés à la structure du bâtiment qu’ils supportent.

Tirants d'ancrage

Un tirant d’ancrage est un dispositif capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. Un tirant est dit provisoire si sa durée d’utilisation est inférieure à deux ans, permanent dans l’autre cas.

Ouvrages

Bâtiments

Fonder une construction, c'est lui donner l'assise nécessaire pour qu'elle ne subisse que les tassements minimes qu'elle peut tolérer. On parle de fondations spéciales dès lors qu'un socle à faible profondeur réalisable avec des moyens ordinaires n'est pas suffisant

Fouilles urbaines

Les grandes fouilles urbaines sont l'un des domaines de prédilection de Soletanche Bachy. Elles permettent de réaliser des sous-sols d'immeubles qui serviront de fondations, mais aussi de construire des parkings souterrains, des voies de circulation enterrées, des bassins d'orage, ...


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :