Références

Viaduc de la Rivière des Pluies - Saint-Denis, La Réunion

FRANCE, 2006-2007

Travaux de fondations et de protection des berges

Le viaduc routier de la Rivière des Pluies est situé sur le boulevard Sud de Saint Denis. L’ouvrage est un pont en courbe d’une longueur total de 190 m reposant sur deux culées et trois piles intermédiaires dans le lit de la rivière. Son tablier est composé de deux caissons transversaux d’une largeur totale de 31 m accueilant des voies pour voitures, vélos,

piétons ainsi que le futur tram-train.
Solétanche Bachy s’est vu confier la réalisation de 33 barrettes sous les différents appuis de l’ouvrage et la construction d’une paroi moulée de 210 m, ancrée par tirants, entrant dans le cadre de la construction d’une protection de berge au droit de la culée en rive droite.



Particularités du site
La majeure partie des travaux a été réalisée directement dans le lit d’une rivière dont le régime est particulièrement variable et imprévisible. Le débit par temps sec (<< 1 m3/s) peut très rapidement être multiplié par 1 000 et atteindre une crue torrentielle de 500 à 1 000 m3/s. L’hydrologie de surface comme l’hydrogéologie se trouvent totalement changées après chaque épisode pluvieux et rendent délicate la définition des niveaux de plate-forme pour la réalisation des barrettes et de la paroi moulée.

Géologie
De part sa formation volcanique récente, la géologie l’Ile de la Réunion est très complexe. Le caractère très hétérogène, induré et fortement cimenté des terrains, ajouté à la présence de blocs de basalte pouvant atteindre jusqu’à 2 m de diamètre a constitué la principale difficulté des travaux. Lors de l’excavation des terrains, le recours au trépanage a été quasi systématique. La présence d’une importante dalle basaltique saine et la nécessité d’encastrer les barrettes à travers cette dalle ont impliqué la préfracturation préalable par minage des terrains au droit des 8 barrettes situées sous la pile P1.

Phasage
Phase 1 : démarrage de la paroi moulée en rive droite.
Phase 2 : en parallèle des travaux de paroi, réalisation des barrettes sous la pile P3.
Phase 3 : réalisation des barrettes sous la culée C4 en rive droite et sous la pile P2.
Phase 4 : suite de la paroi moulée en C4 et exécution des barrettes sous la pile P1.
Phase 5 : fin de la paroi moulée en C4 et réalisation des barrettes sous la culée C0 en rive gauche.

530.pdf


Techniques

Paroi moulée

Une paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol. La stabilité de la tranchée pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage est obtenue avec un fluide de perforation appelé boue. La boue est fabriquée avec de la bentonite. Elle forme sur les parois de l’excavation un dépôt étanche appelé cake qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain et d’assurer la pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois. Une boue fabriquée avec des polymères peut être aussi utilisée.

Tirants d'ancrage

Un tirant d’ancrage est un dispositif capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. Un tirant est dit provisoire si sa durée d’utilisation est inférieure à deux ans, permanent dans l’autre cas.

Ouvrages

Ouvrages routiers

De nombreux ouvrages routiers font appel aux techniques développées par Soletanche Bachy : tunnels, tranchées couvertes, viaducs, ...


Voyage au coeur de l'ingénierie de pointe

Découvrez notre monde de savoir et de réalisations par :